La célébration du ramadan

Le Ramadan est bien plus qu'une période de jeûne : c'est un mois sacré ancré dans la culture, la foi et l'histoire. Partout dans le monde, les musulmans célèbrent cette période avec des événements vibrantes, uniques à leur région et transmises de génération en génération. Nous exposerons dans la suite ce qu’est le ramadan et comment il se fête.

C’est quoi le ramadan ?

Pour les musulmans, le Ramadan est un mois sacré dédié à la prière, à la récitation du Coran, à l'introspection et au jeûne pendant les heures d'ensoleillement. Il inclut aussi l'abstinence de nourriture, de boisson, de relations sexuelles et de toutes les mauvaises pensées et actions dans l'intérêt de l'auto-purification.

On pense que le Ramadan est le mois le plus sacré de l'année au sein de l'Islam, et le mois où le Coran a été révélé au prophète Mahomet. En ce mois-ci, les portes du ciel seraient ouvertes et les portes de l'enfer fermées. Les musulmans ont pour instruction de jeûner dans la sourate Al-Baqarah, le deuxième et le plus long chapitre du Coran. Pour d’autres infos, cliquez ici.

Comment se fête le ramadan

Pendant la période du ramadan, certaines pratiques habituelles sont proscrites et d’autres sont conseillées. Au nombre de ses pratiques, nous avons :

  • Le jeûne sec

C’est un des cinq piliers de l’islamique. Ainsi, le jeûne sec est conseillé à tous les islams excepté les enfants, les malades et les femmes en menstrues, enceintes ou allaitantes. Par contre, tous les musulmans en âge de puberté doivent jeûner. Toute personne refusant de jeûner, commet un péché et dois se repentir. Elle doit également se rattraper tous les jours qu’elle aura raté à partir de la fête de l'Aïd-El-Fitr.

  • L’abstinence sexuelle

Les relations sexuelles pendant le mois de ramadan sont proscrites à partir du lever du soleil jusqu’à son couchée. Il ne doit donc pas avoir de rapprochement entre homme et femme entre 3h 50 minutes et 22h. Mais ces relations sont tout à faire permis pendant les journées de Ramadan.

  • Des traditions culinaires

Pendant cette période, il est conseillé de toujours manger en famille ou en communauté sauf quand il n’y a pas autres options. Aussi, une partie de la nourriture doit être partagé aux pauvres, à l’entourage et aux mendiants.