Quelques astuces pour empêcher les pommes de terre de germer

Si vous désirez conserver sur une longue période les pommes de terre sans qu’elles ne germent pas assez vite, sachez qu’il existe un certain nombre d’astuces qui vous changeront la vie. La pomme de terre, faut-il le préciser, est cet aliment roi qui galvanise les tables, que ce soit à la maison ou lors des festivités. Elle s’accommode avec toute une myriade de recettes. Cependant, sa conservation, pour qu’elle ne germe pas, n’est toujours pas chose aisée. Raison pour laquelle le présent article se propose de faire découvrir quelques astuces à cette fin.

Pommes de terre : comment éviter leur germination ?

Si pendant quelques années en arrière la pomme de terre n’avait pas connu un succès, aujourd’hui ce célèbre tubercule est devenu une recette incontournable dans les repas. En effet, elle tire son origine de l’Amérique du Sud pour apparaître en Europe à la fin du 16e siècle. Pour en savoir plus, visitez le site web. Pendant des années, la consommation de la pomme de terre n’était réservée qu’aux animaux. Ce n’est que près de deux cents ans plus tard que ce tubercule va pouvoir enfin gagner une place importante dans les plats où elle devient incontournable aujourd’hui. Elle est disponible en une variété de types dont tous ne s’adaptent pas à une longue conservation.

Les conseils pour bien conserver la pomme de terre sans risque de germination

Il est important de bien choisir le type de pomme de terre que vous voulez utiliser en fonction du résultat que vous recherchez. Priorisez également la qualité, même si cela nécessite plus d’investissement. À propos de la méthode de cuisson, les spécialistes de l’art culinaire conseillent de préparer vos pommes de terre en les cuisant à l’anglaise, c’est-à-dire dans une eau largement salée. Il est également possible de les cuire au four sur un lit de gros sel. Une fois terminé, il faut les éplucher et les écraser avec un presse-purée. Incorporez 25 cl de lait entier très chaud et 250 g de beurre bien froid pour un kilo de pommes de terre. Enfin, il faut émulsionner l’ensemble pour obtenir une purée onctueuse, mais extrêmement riche.