Quelles sont les conséquences d’une dépression non traitée ?

La dépression est l'un des troubles les plus répandus dans le monde. Malgré cela, plus de la moitié des personnes qui en souffrent ne reçoivent pas de traitement. Les conséquences d'une dépression non traitée et sa gravité varient en fonction du temps qui s'est écoulé entre l'apparition de l'épisode dépressif et le début du traitement. Découvrez-les dans la suite de cet article.

Les différentes conséquences d'une dépression non traitée

Les conséquences de la dépression peuvent se manifester dans trois domaines principaux : psychologique, physique et social. La principale conséquence est la tristesse, un sentiment de vide ou une envie de pleurer. De plus, en plus de la tristesse, il y a un manque d'intérêt pour les activités qui étaient auparavant appréciées. N’hésitez pas à découvrir ici - même les témoignages d’une personne ayant été dans cette même situation. La dépression peut également causer des difficultés au niveau social, en réduisant la relation avec les autres personnes et en augmentant l'isolement. Elle peut également réduire la capacité à apprécier ce que l'on fait dans la vie, son quotidien.

Comment réduire les conséquences d'une dépression non traitée ?

L'un des aspects importants qui influent sur les conséquences et la gravité de la dépression est la durée sans traitement. Le temps qui s'écoule entre l'apparition de la dépression et le début d'un traitement approprié semble être déterminant. Plus cette période est courte, meilleurs sont les résultats cliniques constatés. Ces améliorations portent à la fois sur le rétablissement des symptômes et sur les conséquences associées à la dépression. Cela signifie non seulement une diminution de la détresse, mais aussi une amélioration du travail, de la gestion des tâches ménagères et des activités sociales et de loisirs. Il a également été démontré que la durée de la dépression non traitée est également associée à une plus grande sévérité et à un plus faible pourcentage d'amélioration lors du suivi à deux ans. Par conséquent, la meilleure option pour réduire les conséquences à long terme de la dépression, compte tenu des résultats de la recherche, est de rechercher un traitement approprié dès le début de la dépression.